Informations Presse AdCF - Intercommunalités de France
10 novembre 2020

 
 
 
Commande publique : une mobilisation urgente des acteurs territoriaux



Selon les données du baromètre AdCF / Banque des Territoires, la chute de la commande publique pour l’ensemble des acheteurs publics au cours des trois premiers trimestres 2020 (par rapport à la même période l’an passé) atteint le niveau record de - 22 % (en euros).
Le nombre d’appels d’offre chute de -25 %, passant de 181 295 appels d’offre à 135 139 appels d’offre pour l’ensemble des acheteurs.

Sous le double effet de la crise sanitaire et de la séquence électorale prolongée du printemps, les achats publics, en investissement et en services, connaissent un effondrement préoccupant. Au regard de la même période en 2019 (janvier à septembre), la commande publique des communes a chuté de 7 milliards (- 37%) et celle des intercommunalités à fiscalité propre (communautés et métropoles) d’environ 2 milliards (- 23%).

C’est pour autant indiscutablement à l’échelle des communes et intercommunalités que se jouera l’essentiel de la relance en termes d’appels d’offre et de travaux. En concentrant 55 % de l’ensemble des achats – poids inchangé depuis 2012 - leur rôle est déterminant dans la relance engagée par le gouvernement, tant en ce qui concerne la passation de marchés de prestations et de services, la poursuite des travaux de renouvellement, que des projets nouveaux portés par les équipes élues au printemps et au début de l’été.

Tous les secteurs sont concernés : travaux neufs et surtout travaux de renouvellement sont durement touchés par la crise : respectivement -24 % et -35 % pour l’ensemble des acheteurs. Le secteur des services, qui était en forte progression ces dernières années, est également en repli en 2020.

 
 
Engager le plan de relance au plus vite dans les territoires

Dans ce contexte, l’AdCF se félicite des instructions enfin données par le gouvernement aux préfets de région et de départements (circulaire du 23 octobre 2020) pour engager les mesures du plan de relance dans les territoires, en combinant actions de court terme et mesures à plus longue échéance. Le mode d’emploi du plan était largement attendu par les intercommunalités de France.

A l’occasion de son assemblée générale qui s’est tenue le 5 novembre à Paris, et au cours de laquelle ont été renouvelées ses instances nationales et sa présidence, les élus de l’AdCF ont réaffirmé leur volonté de s’engager activement dans la rel. L’AdCF va ainsi inciter l’ensemble des adhérents à accentuer leur mobilisation sur le terrain à travers leurs plans de relance locaux, si possible co-construits avec les acteurs économiques locaux (entreprises du BTP, industriels, agriculteurs, entreprises de proximité, délégataires de services publics, milieux associatifs, secteurs culturels et sportifs, professions du tourisme…)

L’AdCF constate que nombre de plans de relance locaux sont déjà adoptés ou en cours d’adoption. Ils seront décisifs pour redonner de la visibilité aux acteurs économiques et faciliter les coordinations entre investissements publics et privés. Par leurs compétences opérationnelles de maîtrise d’ouvrage et leurs ingénieries, les métropoles et communautés ont un rôle majeur à jouer au plus près du terrain. Il leur reviendra notamment de porter des projets structurants en matière de développement économique et de réindustrialisation, d’équipement et d’usages numériques, d’efficacité énergétique et de transition écologique, de mobilités et de logement, de revitalisation du commerce et de l’artisanat …

L’AdCF appelle également ses adhérents à aider leurs communes à relancer leurs propres politiques d’investissement et d’achat. Ces aides peuvent passer par des concours budgétaires mais aussi des appuis en ingénierie pour accélérer les passations de marché et la concrétisation des projets. C’est ensemble, en se coordonnant étroitement dans des plans d’investissement pluriannuels de territoires, que communes et intercommunalités contribueront le plus efficacement à la résilience des économies locales.
 

 Créée en 1989 pour promouvoir la coopération intercommunale en France, l’AdCF représente les communautés et métropoles auprès des pouvoirs publics nationaux et les accompagne par la mise à disposition de l’expertise de son équipe technique.
L’association fédère aujourd’hui près d’un millier d’intercommunalités de toutes catégories juridiques :730 communautés de communes,  202 communautés d’agglomération et urbaines, 17 métropoles,10 établissements publics territoriaux de la métropole du Grand Paris, .
 
 
Contacts presse :
Sandrine Guirado - s.guirado@adcf.asso.fr ; Yoann Jacquet - y.jacquet@adcf.asso.fr
06 86 79 42 92
 
 
Assemblée des communautés de France
22/28, rue Joubert
75009 PARIS
01 55 04 89 00
www.adcf.org
Twitter
LinkedIn
Youtube
 
 
Cet email a été envoyé à .
Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur les listes de diffusion de l'AdCF